Un lit aux soyeux draps de soie, un corps alangui aux courbes affriolantes : voici l’hôtesse de téléphone rose, qui pose dans son catalogue, vous laissant imaginer sa voix suave et sensuelle. Place au « service » qui vous met en contact avec des professionnelles ou des amatrices sexy et coquines, prêtes à assouvir le moindre de vos fantasmes… verbal ! De véritables expertes de la chauffe au téléphone mettent à votre disposition leur expérience pour faire de chacun de vos appels un instant particulier, riche en sensations fortes, voire très fortes. Alors, le téléphone rose, toujours d’actualité en 2020 ?

Des fantasmes en mode vocal

Ose-t-on encore en 2020, à l’ère du porno gratuit sur le web, à téléphoner à une hôtesse à la voix sexy ? La question peut sembler farfelue. Et pourtant, oui, vous avez le droit d’assouvir vos fantasmes, de les raconter, de les écouter surtout et de les vivre de la manière la plus douce et la plus secure pour vous. Il suffit d’un rien pour du sexe au téléphone : avec ou sans sextoy, on s’imagine cette main qui nous conduit sur les routes du plaisir. La réalité sensuelle de la voix chaude d’une femme, de ses intonations, des petits rires et de ces respirations qui s’accélèrent vous permettent d’échapper à la solitude d’un lit vide : oui, vous êtes écouté, encouragé et guidé dans votre quête du plaisir.

N’en rougissez pas, ou plus, et appréciez pleinement le bonheur et la douceur de cette voix caressante. Déroulez avec elle le fantasme qui vous excite. Frémissez au ton autoritaire si vous êtes soumis. Laissez-vous aller en imaginant ce corps contre le vôtre et jouissez pleinement de cet intense moment de partage en direct avec votre belle d’une heure, d’un soir.

Le téléphone rose, c’est pour les…

Cliché : le mec qui utilise le téléphone rose est un désespéré ou un puceau qui se morfond dans son coin. Faux ! Bien qu’il intéresse beaucoup de célibataires, ils sont loin d’être les seuls amateurs de ces voix sensuelles. Eh oui, ces plaisirs peuvent être partagés : ne dit-on pas que plus on est de fous plus on s’amuse ? Ce principe ne s’est jamais autant vérifié qu’auprès de ces services coquins !

Souvenez-vous, des coquines sont prêtes à satisfaire tous vos fantasmes, surtout les plus fantaisistes. Vous pouvez entendre… mais aussi être entendu durant vos ébats. Comme un couple classique qui se ferait « surprendre » dans une posture embarrassante !

Sans limites d’âge pourvu qu’on soit majeur, bien peu de restrictions, juste quelques règles afin que tout cela reste une partie de plaisir pour vous comme pour elle/lui… et si on passait à la visio ? Merci les smartphones ! Les hôtesses de téléphone rose peuvent désormais vous montrer leurs atouts, accompagner la voix de gestes suggestifs, vous regarder dans les yeux… et donner enfin corps au fantasme.

Et si on s’attache… au sens figuré ?

Qui a dit qu’on ne pouvait pas être attiré par une simple photo ? Qu’on ne peut pas être séduit par une voix ? Une intonation ? Sûrement pas nous. Mais ne vous y trompez pas ! Le téléphone rose n’est pas un site de rencontres amoureuses, simplement un moyen de partager du plaisir. Quelquefois, la timidité peut nous empêcher à dire à l’autre pourquoi il ou elle nous attire. L’anonymat du téléphone vous libère et vous y autorise : dans le confort de votre chez vous, vous pouvez grâce à une voix, transmettre votre émotion et surtout éprouver votre désir. Vous ne serez pas embarrassé par cette érection, car les coquines n’attendent que ça. Le but, c’est de vous provoquer, de vous exciter, de vous faire jouir encore et encore, juste au son de leur voix.

Alors oui, vous avez le droit de vous attacher, mais pas trop. Vous pouvez solliciter au fil des jours la même fille, ou varier les plaisirs. Vous pouvez décrocher votre téléphone et avoir au bout du fil celle que vous préférez, celle qui a su être à l’écoute de vos désirs, mais mieux encore, celle qui vous satisfait à coup sûr. Et si l’envie vous prenait de vouloir découvrir autre chose, expérimenter d’autres sensations, elles sont parfois là les belles de nuit, de jour, souvent. Faites-vous plaisir sans complexes !

Mais ce n’est qu’une voix…

Dans notre imaginaire, le téléphone renvoie à bien plus que cet instrument froid et impersonnel de mise en relation. C’est le lien tangible qui se crée avec les dames de vos rêves. C’est ce qui fait passer la magnifique personne en photo ou sur un écran, de lointaine inconnue à « amie intime ». Il arrive d’ailleurs qu’elle soit le temps d’un instant celle qui recueille nos confidences, du genre que l’on fait à nos amantes sur l’oreiller parce que l’on se sent détendu et en confiance.

Dans la culture populaire, le téléphone rose a très souvent été mis à l’honneur. La chanteuse Sheila a ainsi interprété au début des années 80, le rôle plein d’humour d’une fausse ingénue amatrice de ce service, tout en étant choquée par ceux qui comme elle en raffolent. De grands réalisateurs, à l’instar de Spike Lee, ont mis en scène des actrices qui jouent le rôle d’hôtesses de téléphone rose. En 2002, l’humoriste Jean-François Dérec se met en scène au théâtre en jouant le rôle du client d’un serveur vocal de téléphone rose.

Entre les années 80 et jusqu’à encore tout récemment, la musique, le cinéma, le théâtre, le One man Show, tous abordent le sujet : c’est dire s’il fait partie de nos fantasmes ! Au fil des décennies, qu’on en soit ou non utilisateur, il a su gagner sa place… et surtout la conserver. Si le service en lui-même a su évoluer avec son époque, si les supports media se sont multipliés, aucune application, aucun site internet n’offre aujourd’hui cette ambiance un peu désuète de plaisirs anonymes à l’excitant parfum d’interdit. On est loin du côté parfois trash du liveshow maté par des centaines de personnes à la fois ! Le téléphone coquin a su garder ce côté intimiste qui fait tout son charme. C’est sans doute ce qui explique sa popularité… et surtout sa longévité.