Chute de reins…pour plus de plaisir

Je vais donc vous présenter un festival de chute de reins rehaussé par de très beaux fessiers, elles me donnent des idées coquines , me font chavirer et  craquer …Pas vous ?

Chute de reins… pour plus de plaisir :

Zone peu sollicitée, le bas des reins d’une femme est particulièrement érogène, donc au moindre frôlement, le corps réagit immédiatement. Essayez plutôt. Frôlez-lui le dos lentement puis descendez  peu à peu jusqu’à la naissance de ses fesses. Vous verrez comme elle se cambre sous vos caresses, signe évident d’un abandon à venir. Continuer à caresser ses fesses, doucement, en petits ronds de plus en plus grands puis recommencez en sens inverse en diminuant le cercle. Vous y êtes ? Fermez les yeux.  Imaginez que vous touchez deux belles pêches au velouté extrême que vous allez bientôt avoir le droit de déguster… Miam ! Je sens que vous commencez à saliver…Attention, on ne touche toujours pas son sexe ! C’est dur ? Humm, je m’en doute…Patience !

Profitez-en pour jeter un oeil discret entre ses cuisses : elles s’ouvrent d’elles-mêmes ? Pas de doute, vous avez réussi toutes les étapes. Serait-elle à point ? Approchez-vous de son sexe…puis évitez le au dernier moment. Autorisez-vous une légère caresse cette fois-ci sur les lèvres de son sexe :  Ohhhhh , mais elle est trempée votre coquine!  Là, pas de doute, vous allez avoir droit à une femme affamée de plaisir qui va vous faire l’amour comme jamais.
Allez-vous balader au gré de vos envies. Visite guidée par Paul Verlaine qui en parle aussi très bien dans  » Partie carrée ».

Chute des reins, chute du rêve enfantin d’être sage,
Fesses, trône adoré de l’impudeur,
Fesses, dont la blancheur divinise encor la rondeur,
Triomphe de la chair mieux que celui par le visage !

Préparatiffond ecran sexy blonde jolies fesses lingerie blanche panties wallpaper hd

Seins, double mont d’azur et de lait aux deux cîmes brunes,
Commandant quel vallon, quel bois sacré!
Seins, dont les bouts charmants sont un fruit vivant, savouré
Par la langue et la bouche ivres de ces bonnes fortunes !

Langage corporel

Fesses, et leur ravin mignard d’ombre rose un peu sombre
Où rôde le désir devenu fou,
Chers oreillers, coussin au pli profond pour la face ou
Le sexe, et frais repos des mains après ces tours sans nombres !

Invitation

L'eau nous réserve parfois de belle surprise
L’eau nous réserve parfois de belle surprise

Seins, fins régals aussi des mains qu’ils gorgent de délices,
Seins lourds, puissants, un brin fiers et moqueurs,
Dandinés, balancés, et, se sentant forts et vainqueurs,
Vers nos prosternements comme regardant en coulisse !

 

Plume et sein

Fesses, les grandes sœurs des seins vraiment, mais plus nature,
Plus bonhomme, sourieuses aussi,
Mais sans malices trop et qui s’abstiennent du souci
De dominer, étant belles pour toute dictature!

2 paires de fesses

Mais quoi ? Vous quatre, bons tyrans, despotes doux et justes,
Vous impériales et vous princiers,
Qui courbez le vulgaire et sacrez vos initiés,
Gloire et louange à vous, Seins très saints, Fesses très augustes !
1890.

Du corps humain auquel il rend hommage, Verlaine fait jaillir une céleste musique. Corps de femmes, corps de garçons tant rêvés, tant aimés, dont chaque versant, chaque pli indique un chemin à explorer, un paysage à parcourir… Ici, le désir coule entre les lignes. Il a tantôt la grâce d’une rivière paresseuse, tantôt la rage d’un torrent tumultueux. Il se fait ange ou démon. Serein ou tourmenté. Enfer brûlant ou paradis perdu…

 

7f0bb985sexy-sur-la-plage-

 

Pour vous   » Mademoiselle  »

Côté pile
Côté pile

Superbe man

Mots-clés de l'article
, ,
Ecrit Par
More from Emelyne

Peep-Show – Sex-Shop

Un Peep show est en anglais, un spectacle vu à travers une...
Lire la Suite